FINANCER LA CRÉATION ET LA REPRISE
FAVORISER L'ENTREPRENEURIAT DANS TOUTE SA DIVERSITÉ
SOUTENIR L'INNOVATION SOCIALE

Maintenir une activité malgré le confinement 21 avril 2020

Offre adaptée, pré-commandes, livraisons à domicile, retrait sans contact : les entrepreneur.e.s PIE&Co ont été parmi les premiers à réagir face à cette situation inédite. Librairies, restaurants, épiceries ou encore pâtisseries : voici une sélection de dix commerces qui ont su s’adapter et maintenir une activité durant le confinement.

Commerces culturels

La Régulière : Je propose des bons d’achats à mes clients
Fermée depuis le début du confinement, la librairie-café La Régulière, située dans le quartier de la Goutte-d’Or (18ème), propose à ses clients de la soutenir en achetant des bons d’achat allant de 10€ à 100€ sur leur site internet à utiliser lors de leur réouverture. Les libraires ont même prévu de petits cadeaux pour les contributeurs.rices comme un café ou un tote-bag.

Librairie L’impromptu : Je mets en place le retrait-minute dans ma boutique
La Librairie L’impromptu, située 48 rue Sedaine dans le 11e arrondissement, a choisi de mettre en place le Click&Collect pour permettre à ses clients de choisir parmi une large sélection d’ouvrages sur sa boutique en ligne, de régler directement puis de venir retirer en librairie, sur rendez-vous, leurs commandes le mercredi ou le samedi après-midi.

Restaurants

Tartelettes : Je  propose des commandes en livraison
Tartelettes propose une fois par semaine un service de livraison pour les parisiens sur leurs articles proposés en e-shop Un montant minimum de 20€ est exigé pour chaque commande, qui peut être réalisée uniquement du vendredi au dimanche minuit. Cela permet à l’équipe de s’approvisionner et de confectionner les tartelettes la semaine suivante et d’organiser les livraisons.

ISSA Paris : Je propose des plats à emporter
Afin de poursuivre son activité en respectant les règles mises en place par le Gouvernement, le bistrot franco-japonais ISSA PARIS propose à ses clients depuis le samedi 10 avril, des bentos à emporter, du lundi au dimanche entre 11h et 13h. Les menus sont disponibles sur leurs réseaux sociaux, et les clients passent commande par téléphone.

Commerces de première nécessité

La Laiterie de Paris : Je vends en pré-commandes
La Laiterie de Paris est une fromagerie artisanale située en plein cœur du 18ème. Le laboratoire reste en activité pour continuer à fabriquer et affiner du fromage parisien, et l’accès à la boutique est fortement limité. Les clients peuvent passer commande par téléphone ou par mail entre 10h et 18h, et venir retirer leurs achats dans l’heure qui suit, en faisant signe à l’équipe pour qu’elle sorte les encaisser.

Persillé : Je n’ouvre qu’une partie de mon commerce
Persillé est une boucherie-restaurant créée par deux passionnés souhaitant moderniser le commerce de la viande. Contraints de stopper la partie restauration de leur activité, les créateurs ont choisi de n’ouvrir que la partie boucherie-charcuterie d’une seule de leurs deux enseignes, celle de Paris BNF (13e). Ils maintiennent ainsi une activité en tant que commerce de première nécessité et permettent à leurs clients de continuer d’acheter de la viande.

Kilogramme : Je lance un site web pour faciliter les commandes en ligne
Afin de soutenir ses producteurs et ses clients, l’épicerie Kilogramme a décidé de rester ouverte tout en adaptant sa façon de travailler. L’équipe vient d’ailleurs de lancer son nouveau site internet permettant aux clients d’effectuer leurs commandes en ligne. Elle a également publier la marche à suivre sur ses réseaux sociaux, pour guider les moins à l’aise avec le numérique.

Florian Mésère : Je veille à la sécurité de mes clients
Artisan chocolatier passionné, Florian Mésère a choisi de maintenir sa boutique du 17ème arrondissement ouverte tout en respectant quelques règles élémentaires pour assurer une sécurité maximale. L’accès au magasin est désormais interdit, l’accueil se fait devant la chocolaterie et du spray hydroalcoolique est à disposition des clients qui le souhaitent. Par sécurité, les gourmands ne peuvent en revanche plus déguster les douceurs sur place.

Emma Duvéré Pâtisserie : J’adapte mes horaires d’ouverture
La pâtisserie Emma Duvéré située dans le 11ème arrondissement a choisi de vendre ses produits en précommande via sa boutique en ligne ou par mail. Les règlements peuvent se faire à l’avance par virement, Paypal ou Lydia, ou bien en CB sans contact sur place.  Le retrait des commandes s’effectue par la fenêtre de la boutique à travers une bâche de protection, à l’horaire choisi, du vendredi au dimanche de 12h à 16h.

Kelbongoo : Je mets en place des créneaux de retrait
Kelbongoo est une plateforme de vente en ligne des produits frais en direct des producteurs de Picardie. Face à un nombre accru de commandes, l’enseigne a dû adapter toute sa chaîne logistique. Les clients parisiens doivent faire preuve de patience pour récupérer leurs commandes. Ils reçoivent un horaire de passage afin de limiter l’affluence en point de retrait, et un créneau est réservé aux personnes fragiles et de plus de 60 ans pour leur permettre de retirer leurs achats en toute sécurité.

 


Ils soutiennent PIE